Tortues Actions Forum


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 L’histoire des Tortues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
0476bob

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 39
Localisation : belgique
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: L’histoire des Tortues   Mer 14 Avr 2010 - 13:23

Les tortues (Testudines) ont une histoire qui remonte à plus de 200 millions d’années. La tortue a connu les dinosaures et traversé toutes les crises climatologiques.
Aujourd’hui, il existe plus de 293 espèces de tortues qui ont conquis les mers, les rivières et les terres.

Durant ces dernières années, l’extermination des tortues s’est accélérée. La Turtle Survival Alliance (TSA) a été créée pour tenter de stopper l’extinction de ces merveilleux reptiles. Actuellement, environ 42% des espèces sont en voie d’extinction.


L'origine des tortues

L’origine des tortues fait toujours l’objet de controverses. Les tortues sont les seuls vertébrés dont les ceintures pelviennes et scapulaire sont enfermées dans une cage formée par les côtes soudées aux os plats. Les plus anciens fossiles qui présentent ces caractères datent du Trias, il y a 220 millions d’années.
Mais déjà à cette époque, elles étaient très diversifiées et avaient colonisées le monde entier.





La tortue a su s'adapter à tous les environnements



La plus ancienne tortue, connue à ce jour, est Proganochelys. Cette tortue d’eau douce qui vivait au Trias supérieur était déjà dotée de toutes les caractéristiques de nos tortues actuelles.
La différence réside dans le fait qu’elle avait encore des dents et qu’elle mesurait près d’un mètre de long.
Ses fossiles ont été mis au jour en Allemagne et en Thaïlande.



Proganochelys



On n’a pas encore trouvé de formes intermédiaires qui pourraient nous dire quels étaient les ancêtres des tortues. Une chose est sure, Proganochelys avait déjà une longue histoire évolutive.




Tortue marine photographiée en Australie


Après l’apparition des premières tortues, deux sous-groupes se séparent qui correspondent aujourd’hui à 2 sous-ordres :

Les tortues Pleurodires (pleurodira): elles rétractent la tête sur le côté, à l’horizontale. Les Pleurodires regroupent des tortues palustres.

Les tortues Cryptodires (Cryptodira): elles rétractent leur tête en S, verticalement.. Les Cryptodires regroupent les tortues marines, les tortues terrestres et certaines espèces aquatiques.



Reconstitution de tortues marines


D’autres caractéristiques différencient ces deux sous-groupes comme notamment le fonctionnement des mâchoires.

Proterochersis qui vivait à la même époque que Proganochelys pliait le cou pour rentrer la tête. Cela indique que la différenciation entre Pleurodires et Cryptodires avait déjà eu lieu à cette époque.

Les tortues terrestres

Dès le Crétacé et jusqu’à un passé récent, il existait de gigantesques tortues terrestres : les meiolaniidés (Meiolaniidae).
Elles ont été découvertes en Amérique du Sud et en Australie.
Elles mesuraient jusqu’à 2,5 m de long. Leurs crânes étaient pourvus de grandes cornes. Elles ne pouvaient pas rentrer la tête dans leur carapace.




Crâne de Meiolaniidé


Un peu comme les ankylosaures, elles possédaient une massue osseuse au bout de la queue pour se défendre.
Les derniers meiolaniidés vivaient encore sur l’île de Lord Howe, il y a 120 000 ans.
Des fossiles de Meiolania, une autre tortue à cornes, ont été datés de moins de 150 000 ans sur une île à quelques kilomètres de l’Australie.




Fossile de Meiolania



Les tortues de mer : Archelon

Les tortues marines se sont développées au Crétacé inférieur. Mais des gisements comme Solnhofen (Allemagne) ou Cerin (France) ont livré les premiers fossiles de tortues marines datés du Jurassique.
Ces tortues montrent des doigts allongés qui devaient soutenir une palmure importante. Elles devaient sans doute vivre dans les lagunes et les zones côtières.



ossile de Protostega gigas, une tortue marine. Elle possède de grandes nageoires mais une carapace peu développée.



Au Crétacé, certaines tortues vont conquérir les océans.

La carapace s’allège alors considérablement et les membres se transforment en palettes natatoires.

Archelon était l’une des plus grandes tortues de mer. Archelon ischyros mesurait plus de 4 m de long et son poids est estimée à environ 2 tonnes. On pense que sa carapace était recouverte d’un cuir épais et non de plaques osseuses afin d’alléger le poids. C’est le cas de la tortue luth actuelle.






Chez d’autres tortues marines, des pointes défensives se développèrent. Elles devaient certainement dissuader les mosasaures et autres prédateurs marins.




Tortue luth


Archelon a disparu au Crétacé supérieur (Campanien).

Adaptabilité et diversité

Les tortues ont parcouru des millions d’années grâce à leur grande adaptabilité aux différents environnements.




Bébés tortues.




ertaines espèces actuelles sont des spécialistes du camouflage telle la tortue aquatique Chelus fimbriatus.
D’autres possèdent des carapaces avec des éperons.
Il existe des tortues carnivores comme les tortues-alligators, capables de casser un manche à balai d’un coup de bec.





La tortue possède un bec corné puissant



Leur longue évolution est une véritable réussite. Il n’est pas étonnant qu’elles aient survécu à de nombreuses extinctions.
Après tant de chemin parcouru sans encombre arriveront-elles à survivre à leur principal prédateur : l’homme ?



en esperent que cela vas vous plaire


je metrai l histoire sur les terrestres Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIL

avatar

Nombre de messages : 3396
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: L’histoire des Tortues   Mer 14 Avr 2010 - 16:48

Super....Trés trés interessant .
Merci beaucoup J'attend la suite sur les terrestre , avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
0476bob

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 39
Localisation : belgique
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: L’histoire des Tortues   Mer 14 Avr 2010 - 17:15

voici demander les terrestres


La Tortue terrestre ou Tortue de terre

La tortue terrestre est également appelée « tortue de terre » ou encore « tortue de jardin ». La tortue appartient à la classe des reptiles et à l'ordre des Testudines.
L’ordre des Testudines regroupe 13 familles de tortues marines, d’eau douce et terrestres et 262 espèces.
Toutes les tortues terrestres peuvent rétracter leur cou sous leur carapace en le courbant en forme de S.
La tortue terrestre habite tous les continents. Elle peut vivre en milieu tropical, en zone aride et même désertique.
Les tortues terrestres ont toutes en commun une alimentation quasiment végétarienne (phytophage).
En liberté, elles sont herbivores, frugivores et folivores. Donc, leur alimentation est polyvalente puisqu’elles se nourrissent autant de feuilles, d’herbes, de fleurs, de fruits ou de racines.


La Tortue Géante des Galápagos (Geochelone nigra)



La tortue géante est l’un des plus impressionnants reptiles actuels. Egalement appelée « tortue éléphantine », elle possède des pattes énormes qui font penser à celles de l’éléphant. Sa carapace, très lourde, rend ses déplacements plutôt lents. Une tortue des Galápagos se déplace à une vitesse moyenne inférieure à 0,50 Km/h.
Sa carapace est bombée et ses pieds sont munis de griffes.




Pendant la période de reproduction, la femelle creuse un trou dans le sol et y enfouit ses œufs. Elle pond jusqu’à 17 œufs. Elle les quitte après la ponte. L’incubation dure de 3 à 8 mois. La reproduction s’effectue tout au long de l’année.

Les tortues des Galápagos empruntent les mêmes passages à travers la végétation pour rejoindre les points d'eau de l'île. Depuis des siècles, elles ont creusé de véritables sillons

Adulte, elle peut mesurer jusqu’à 1,20 m de long et peser plus de 220 kg. C’est une championne de la longévité car elle peut vivre plus de 150 ans.

La tortue géante est une solitaire. Elle ne vit que dans les îles des Galápagos (Equateur). En principe, elles affectionnent surtout les parties les plus sèches des îles. C’est dans les plantes cactées qu’elles puisent l’essentiel du peu d’eau nécessaire à leur organisme.

Cependant, elles s’aventurent sur les flancs volcaniques. L’eau y est abondante. Elles peuvent ainsi se vautrer dans les mares et se nourrirent de fruits et de fleurs.

On dénombre environ 13 000 tortues géantes sur l’ensemble de l’archipel. Elles restent toute leur vie dans la même carapace car celle-ci est composée d’écailles qui grandissent tous les ans.





Parmi les autres espèces de tortues géantes, on en trouve dans l’océan indien : îles Aldabra et archipel des Seychelles.
Il n’y a pas si longtemps, il y en avait encore à Madagascar, à la Réunion et sur l’île Maurice.

Malheureusement chassée, la tortue géante est en voie de disparition malgré qu’elle soit aujourd’hui sous haute protection.


La Tortue du désert (Gopherus agassizii)



La tortue du désert n’est active qu’au lever et au coucher du soleil. Elle passe les heures chaudes de la journée dans un terrier.
Elle n’en sort que de courts instants pour se nourrir, de cactus généralement.

Elle vit à l’extrême sud-ouest des Etats-Unis et au nord-ouest du Mexique.

Le mâle mesure environ 37 cm de long.

L’accouplement a lieu au début du printemps. En mai, la femelle pond entre 2 et 14 œufs dans les chambres en forme d’entonnoir situées à l’entrée du terrier.
Les œufs éclosent vers la fin de l’été.


La tortue boîte (Terrapene carolina)




Depuis quelques années, cette tortue est importée en Europe en grande quantité pour être revendue dans les animaleries.
Mais, son importation ne se passe pas toujours dans de bonnes conditions ; de ce fait, son adaptation en captivité peut être difficile.

Il existe trois sous-espèces de Testudo :

* Testudo horsfieldii horsfieldii
* Testudo horsfieldii kazakhstanica
* Testudo horsfieldii rustamovi

L’attribution du genre est encore débattue. Selon certains auteurs, cette tortue devrait faire partie du genre Agrionemys.



La tortue des steppes est présente au sud de l’ex-URSS, en Iran, Afghanistan et au Pakistan. Elle affectionne les terrains en friche, les zones arides ou sablonneuses.



Elle est de taille assez réduite puisqu’elle ne dépasse pas, adulte, les 22 cm.

C’est une tortue diurne. Elle hiberne l’hiver et l’été, elle se cache dans son terrier. Elle est craintive et en captivité, il est indispensable de lui fournir des cachettes pour qu’elle se sente en sécurité.

Elle craint l’humidité et si vous en achetez une, vous ne la verrez sortir qu’en juillet et août. Elle n’est pas conseillée pour les débutants car difficile à maintenir en captivité. De plus, elle ne se reproduit pas bien sous nos latitudes.


Les tortues centenaires


S’il est vrai que les tortues peuvent vivre très longtemps, les centenaires restent l’exception. L’espérance de vie moyenne d’une tortue est de 50 ans.
Différents records de longévité ont été enregistrés, notamment chez les tortues terrestres : 137 ans, 189 et même 200 ans pour une tortue géante des Seychelles.




Tortue géante des Seychelles



Une exception parmi les tortues terrestres


Il existe une tortue terrestre dont la carapace, à peine ossifiée, est flexible. Vivant sur des pentes rocheuses, la Malacochersus tornieri peut ainsi se glisser dans des anfractuosités. Elle se gonfle d’air et les bords de sa dossière épousent les reliefs de sa cachette.

Comment connaître l’âge d’une tortue terrestre ?

Les étapes de la vie d’une tortue s’inscrivent sur sa carapace. En effet, les rainures s’ajoutent de saison en saison sur l’écusson corné.
Ces rainures peuvent être parfois très espacées. Cela signifie que certaines périodes sont plus propices que d’autres à la croissance.

Il suffit de compter les bourrelets de croissance d’une écaille : chacun correspond à une année de vie.
A partir de 12 ans, la croissance est moins régulière. Les bourrelets deviennent moins visibles. Les scientifiques estiment l’âge en fonction de la taille et du poids de l’espèce.
Par exemple, une tortue d’Hermann femelle de 17 cm a entre 40 et 60 ans.


Hibernation et rythmes solaires

Comme tous les reptiles, les tortues sont dépendantes de la température. Leur activé est liée aux rythmes solaires.
Pour les tortues terrestres qui vivent dans les zones désertiques, la seule solution est de creuser le sol et de s’y enfouir pour se protéger du soleil.





Dans les régions froides, les espèces hibernent. Elles creusent des abris souterrains profonds et vivent sur leurs réserves de graisse.

Protection des tortues terrestres

Toutes les tortues terrestres sont protégées par la convention de Washington. Pour la plupart des espèces, le règlement européen les place en Annexe B. Cela signifie qu’en cas d’acquisition, le vendeur doit vous fournir un justificatif prouvant l’origine licite de l’animal.

Pour certaines espèces, telle la Testudo marginata ou tortue marginé, l’importation en Europe est interdite.
Par contre, les individus nés en captivité peuvent être vendus avec un certificat original et une puce électronique.

Toutes les espèces de tortues terrestres vivant sur le sol français sont protégées. Leur commerce comme leur détention sont interdites.

Les populations de tortues terrestres régressent partout. En France, la tortue d’Hermann peuplait jadis la moitié du territoire. Aujourd’hui, elle ne subsiste que dans deux départements.

Leur biotope se réduit partout à travers le monde : autoroutes, urbanisation, cultures … Les incendies de forêts font également des ravages.

On ne saurait trop vous conseiller de ne pas participer à cette hécatombe en achetant des tortues en magasin.
Les conditions de vie en milieu domestique sont plus que précaires. Une gestion de la température et de l’alimentation ne s’improvise pas.
Malheureusement, tant que les gens suivront un effet de mode, le destin de ces tortues achetées souvent sur un coup de tête sera de finir dans une poubelle.





Dans toutes les régions du monde, les problèmes écologiques s’ajoutent à l’exploitation à but alimentaire ou commercial des tortues.
Par exemple, en Afrique, les tortues sont uniquement tuées afin d’utiliser leurs carapaces bombées comme des sortes de « vanity cases ».

Plus de 30% des tortues sont menacés d’extinction si aucune mesure n’est rapidement prise


voila flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delphinecan

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 41
Localisation : loiret
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: L’histoire des Tortues   Mer 14 Avr 2010 - 18:07

tres interressant, merci flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wolfen
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 14522
Age : 46
Localisation : Seine Maritime
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: L’histoire des Tortues   Jeu 15 Avr 2010 - 12:48

Merci

_________________
Wolfen

Je ne connais que deux choses qui soient infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais je ne suis pas sûr de la première.

Arthur Buies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LVAT

avatar

Nombre de messages : 1283
Age : 26
Localisation : IDF
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: L’histoire des Tortues   Jeu 15 Avr 2010 - 12:56

Sympa comme post, merci Smile

A savoir également qu'une seule espèce de tortue terrestre (a ma connaissance) ne possède pas de carapace entièrement ossifiée, la malacochersus tornieri Wink

Comme quoi, elles n'ont pas toutes évolué dans le même sens Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariel
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 16498
Age : 107
Localisation : Sud
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Re: L’histoire des Tortues   Jeu 15 Avr 2010 - 19:52

Merci 0476bob c'est hyper intéressant...

Pourrais-tu s'il te plait, en bas de chaque post, mettre la source, par respect pour celui/celle qui l'a créé.....

Et si cela vient d'un autre forum il faut absolument demander l'autorisation.....

_________________
latortuesoleilcontact@orange.fr
Laissez vivre chez elles les tortues du maghreb. Et sur notre territoire résistez aux petites annonces douteuses. Ces tortues sont importées illégalement pour la plupart, donc stressées, donc infestées. Elles vont en mourir. Refuser d'en acheter illégalement sauvera les autres qui ne seront pas importées faute de marché !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
0476bob

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 39
Localisation : belgique
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: L’histoire des Tortues   Ven 16 Avr 2010 - 6:02

ok ,pour les prochains ,je mettrais la source lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lali
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 7122
Localisation : Nord
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: L’histoire des Tortues   Ven 16 Avr 2010 - 6:15

même pour ces posts ci, ce serait bien que tu fasses la démarche, ensuite tu édites tes posts (petite icône en haut à droite de ton message) et tu y inclues la source Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’histoire des Tortues   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’histoire des Tortues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’histoire des Tortues
» L'histoire de votre passion pour les tortues?
» Une tortue marine, une prétresse, mais une belle histoire...
» comment faire hiberné mes deux tortues hermani
» Histoire d'animaux à Wasquehal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tortues Actions Forum :: Les tortues aquatiques :: Approche globale-
Sauter vers: