Tortues Actions Forum


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Afrique de l'Ouest, captures et échouages de tortues marines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ingrid02

avatar

Nombre de messages : 1953
Localisation : IDF
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Afrique de l'Ouest, captures et échouages de tortues marines   Sam 5 Nov 2011 - 20:06

Source : allafrica
02/11/2011

Captures et échouages des tortues marines en Afrique de l'Ouest

Alors que les lois nationales et internationales les protègent, les tortues marines suscitent encore les appétits des humains. Des captures directes et indirectes sont notées par WWF qui incrimine la pêche locale, artisanale et industrielle au large des côtes ouest africaines. Mais le festin n'a que trop duré selon l'Organisation mondiale de protection de l'environnement qui veut débarrasser la table.

C'est ainsi qu'elle a accueilli hier à Dakar autour d'un atelier de partage d'une nouvelle base de données régionale différents points focaux nationaux tortues marines d'Afrique de l'Ouest qui ont en commun le programme régional de conservation de la zone maritime et côtière démarré depuis 2008.

Il s'agit du Sénégal, de la Mauritanie, de la Gambie, du Cap-Vert, de la Guinée, de la Guinée-Bissau et de la Sierra Leone qui seront formés à l'outil quatre jours durant notamment à l'alimentation et la manipulation des différentes données sur les captures accidentelle et ciblée, sur la nidification et sur les échouages des tortues marines.

Cette base de données régionale qui est un des résultats phares du programme précité soulève un défi majeur, celui de la collecte des données à même de l'alimenter.

Selon le chargé des programmes à WWF, Mamadou Diallo, 'les tortues étant une espèce protégée, les gens ne donnant pas souvent les captures qu'ils ont sur les tortues marines, c'est un travail qui peut être simple comme il peut être compliqué.

Il faut maintenant développer des stratégies pour pouvoir cerner les aspects accidentels ou ciblés des captures', explique Diallo. Qui estime qu'une 'base de données n'a de sens que si elle contient de données utilisables'.

D'une autre part, ajoute-t-il, la base de données va intéresser les données sur la nidification, sur la reproduction et sur les échouages des tortues marines.

La base de données étant régionale, il reste maintenant à déterminer son pays d'accueil. En attendant, les différents points focaux nationaux tortues marines qui devront sortir du présent atelier avec une parfaite maîtrise de l'outil informatif comptent conjuguer leurs efforts autour d'un plan d'action.

Lequel consistera à alerter sur les menaces qui pèsent sur les tortues marines, à réduire leur mortalité, à améliorer leur croissance et leur reproduction, mais aussi et surtout, à renforcer la collaboration entre les pays concernés.

Joal, nouveau paradis des tortues marines

De l'enfer qu'elle était pour cette espèce, la côte maritime de Joal est devenue un endroit paradisiaque pour les tortues marines. Alors que leur cadre marin de croissance est situé un peu partout au Cap-Vert, en Mauritanie et en Guinée-Bissau, les tortues marines notamment la tortue verte plus présente que la tortue caouanne a connu une forte consommation des humains sur cette Petite côte.

'Les tortues qui étaient à Joal étaient plus menacées de disparition que n'importe où au Sénégal. Les pêcheurs et même les populations en faisaient un fonds de commerce.

Les tortues étaient tuées pour leurs vertus thérapeutiques et pour leurs valeurs nutritives et artistiques', relève Mamadou Diallo, chargé des programmes à WWF.

Selon lui, il a fallu agir en conséquence pour l'implication des populations à la conservation de cette espèce. A l'en croire, ceci n'a été rendu possible que grâce à l'assistance aux acteurs incriminés qui ont été dotés en pirogues motorisées pour leurs activités génératrices de revenues.

Résultats, ceux qui étaient d'anciens bourreaux des tortues se sont mus en anges gardiens de cette espèce, informe Diallo. 'Depuis 2008, les captures ont baissé de 80 % à Joal.

Mieux, la population suit l'évolution de cette espèce depuis la mise en place des oeufs à l'éclosion en passant par la détection et la sécurisation des nids', souligne le chargé des programmes à WWF pour s'en réjouir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Afrique de l'Ouest, captures et échouages de tortues marines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Afrique de l'Ouest, captures et échouages de tortues marines
» Afrique de l'ouest / Plantes Africaines ( Togo Bénin )
» 600L Afrique de l'Ouest
» installation en afrique de l'ouest
» Afrique de l'ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tortues Actions Forum :: Les tortues marines et les tortues palustres :: Approche globale tortues marines-
Sauter vers: